StopMine Salau à co-signé une lettre de la Mairie de Couflens

Alors que l'on savait déjà que Maxime Misseri, le Tiers-Expert, désigné par l'État, pour effectuer l'analyse préliminaire "amiante" était payé par Variscan ou une de ses filiales, il s'est permis de fournir des "pièces" lors de l'audience au Tribunal Administratif de Toulouse du 24 avril 2019.

De plus, il était présent à l'audience, et bien que le juge ne l'a pas laissé parler, il a été présenté comme un consultant de Variscan ! Cette personne qui n'a pas encore rendu de rapport sur toutes les archives de Salau qui ont été mises à sa disposition depuis deux ans, ne semble plus être un expert indépendant...

La réponse de Mme la Préfète de l'Ariège à M. Le maire de Couflens... Sans commentaires !